Développer l'empathie, c'est possible !



Composée du préfixe « em » signifiant « dedans » et du suffixe « pathie » du grec pathos voulant dire « souffrance, affection », l’empathie se définit comme la capacité à se mettre à la place de l’autre et à identifier, comprendre et prendre en compte ses émotions et ressentis.


En entreprise, l’empathie est désormais reconnue comme une compétence comportementale, relationnelle et émotionnelle essentielle que ce soit pour communiquer, collaborer et plus largement manager des individus aux profils et aux attentes diverses. C’est une composante clé de l’intelligence émotionnelle.


Si certaines personnes semblent naturellement dotées d’une telle aptitude alors que d’autres ont les plus grandes difficultés à comprendre les émotions des autres, on sait aujourd’hui que l’empathie s’apprend et se développe.


Les neurosciences cognitives ont établi que l’empathie fonctionnait grâce aux neurones miroirs qui permettent de simuler l’état émotionnel d’autrui dans notre cerveau et, par conséquent, de mieux identifier les émotions éprouvées par les individus de notre entourage. Si nous ne sommes pas tous égaux dans l’utilisation de ces neurones miroirs, nous pouvons développer notre empathie en identifiant, notamment, les différents systèmes de perception : comprendre que chacun perçoit le monde selon ses propres filtres (neurologiques, socioculturels, personnels et éducatifs) et apprendre à les identifier.


Et cela commence par soi-même ! Être au clair avec son système de perception, c’est savoir se poser, régulièrement, les bonnes questions :

  • Quels sont mes sens privilégiés : visuel, auditif, toucher, olfactif, gustatif ?

  • Quels sont mes filtres socioculturels ? (l’influence de mon histoire, mes croyances, mes valeurs, mon langage, mes origines…)

  • Quels sont mes filtres personnels et éducatifs ? (l’influence de l’éducation que j’ai reçue, mon héritage générationnel et culturel, mon milieu social….).

Se poser les mêmes questions pour ceux et celles avec qui on travaille permet également de mieux cerner leur système de perception et de comprendre alors certains décalages qui peuvent parfois nuire à une bonne collaboration.


L'empathie est le seul moyen de créer une relation authentique. Alors n'hésitez pas à la travailler régulièrement !

29 vues0 commentaire