Améliorer sa relation aux autres avec la Communication Non Violente


Communiquer avec les autres est vital, mais cela peut être difficile voire épuisant. Une mauvaise communication peut créer des tensions et nuire alors à l'interaction et à la relation. N'avez-vous pas déjà vécu cette situation où vous exprimez une idée et constatez, en face, une réaction inattendue ? Ne vous êtes-vous pas déjà senti en total décalage avec votre interlocuteur, avec le sentiment de tenir un "discours de sourds" ?

La communication non violente développée par Marsall B. Rosenberg, docteur appliqué en psychologie, est une méthode de communication qui permet d'améliorer la qualité relationnelle et plus largement les rapports entre les individus. Elle œuvre pour une meilleure compréhension et acceptation de soi et des autres ainsi que le respect des différences mutuelles. Sa particularité mais aussi ce qui fait son efficacité, est de prendre en compte la dimension émotionnelle de la communication. Car nous nous exprimons et écoutons avec notre vécu, nos croyances et nos ressentis, qui impactent non seulement ce que nous disons et la manière dont le disons, mais aussi ce que nous entendons.

La Communication Non Violente centre notre attention sur 4 points :

  • Ce qui se passe en moi, ce que j'observe et ressens,

  • Ce que je demande, ce dont j'ai réellement besoin,

  • Ce qui se passe en l'autre,

  • Ce que l'autre demande, ce dont il a réellement besoin.

Pratiquer la Communication Non Violente n'est pas chose aisée. L'application concrète des 4 points précités demande un effort et un entraînement. En pratique, cela veut dire :

  • s'exprimer de manière factuelle sans tomber dans l'appréciation ou le jugement (ex : "je note que tu as fait cela"...)

  • exprimer ses ressentis sans tomber dans l'avis ou l'interprétation (ex : "je suis agacé"...)

  • exprimer ce dont on a besoin sans reporter la responsabilité sur l'autre (ex : "j'ai besoin de cadre et d'organisation"...)

  • faire attention à l'autre, le questionner (ex : "pourquoi dis-tu cela ?")

La Communication Non Violente permet de se détacher de ce qui parasite les relations aux autres : le prisme du jugement, de la critique ou encore du déni de responsabilité ainsi que l'absence d'empathie. Appliquée en entreprise, elle est particulièrement efficace et permet d'améliorer notablement la collaboration et le bien-être des individus.

Dans les entreprises où la transversalité et la capacité à travailler ensemble occupent une place de plus en plus importante, cultiver une communication bienveillante et positive est un enjeu de taille. Savoir communiquer est une des 10 compétences comportementales, relationnelles et émotionnelles jugée clés pour les années à venir.


Investir sur ce sujet, en accompagnant managers et collaborateurs dans l'amélioration de leur mode de communication, n'est pas du "nice to have". Il répond à des attentes de plus en plus fortes de collaborateurs qui souhaitent travailler dans des environnements agréables où les facteurs de stress et de tensions sont gérés comme des priorités.

79 vues1 commentaire